Présentation

Recherche

8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 14:53

Suite au gel, puis aux fortes chutes de neige la semaine dernière, et enfin au redoux soudain accompagné d’importantes précipitations de ce début de semaine, un pan du rempart s’est effondré dans la partie basse du boulevard Mac Mahon dans la soirée du 6 décembre.

 

Fort heureusement, les dégâts ne sont que matériels. Les mesures ont immédiatement été prises pour délimiter et sécuriser le secteur, ainsi que la fermeture du boulevard à la circulation publique.

 

Rappelons qu’au plan juridique un rempart, même classé à l’inventaire des Monuments Historiques, n’est jamais qu’un mur de soutènement et donc fait partie de la propriété privée qui le domine. Il reviendra donc aux deux propriétaires concernés par l’effondrement de remettre en état le rempart et le site.

 

En plus de leur compagnie d’assurance, ils pourront solliciter, compte tenu du caractère classé du rempart, le soutien financier de l’Etat et du Conseil Général. La Ville, comme elle l’a toujours fait, pourra leur apporter une aide logistique, notamment sur l’évacuation des gravats et végétaux.

 

La Ville profite de l’occasion pour rappeler qu’à plusieurs reprises, elle a attiré l’attention des propriétaires sur l’état inquiétant et la présence de végétation importante sur des secteurs de remparts. Même si en l’occurrence, la section du rempart concerné était loin d’être la plus dégradée, la Ville rappelle à cette occasion les différents propriétaires à leur responsabilité.

 

Enfin, compte tenu des circonstances climatiques exceptionnelles de ces derniers jours (gel/dégel, froid/redoux avec une amplitude de température de plus de 20°, chutes de neige abondantes suivies de précipitations particulièrement importantes), la Ville a sollicité de Monsieur le Préfet un classement en catastrophe naturelle, comme elle l’avait fait en janvier 2007, suite à des circonstances climatiques là aussi exceptionnelles.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans vie de la cité
commenter cet article

commentaires

Dossiers

Liens