Présentation

Recherche

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 16:56

« Le message du 8 mai, celui de la victoire sur le nazisme, sur une idéologie de haine, de rejet de l’autre, jusqu’à organiser l’industrie de la mort humaine, ce n’est pas le même que celui du 11 novembre : c’est pour cela que je ne suis pas favorable à la journée unique du souvenir que l’on voudrait nous imposer. Chaque date commémorative a un sens spécifique, une résonnance particulière au regard de l’Histoire. Si nous voulons associer les jeunes générations à ces moments-là, il faut que le sens perdure et que nous évitions les patchworks, les confusions, le mélange des genres, le « prêt-à-penser historique » ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans CEREMONIES COMMEMORATIVES
commenter cet article

commentaires

Dossiers

Liens