Présentation

Recherche

1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 20:44

Allocution de Monsieur Rémy REBEYROTTE,

Maire d'Autun, Vice-Président du Conseil Général

____________

 

Le mai le joli mai en barque sur le Rhin

Des dames regardaient du haut de la montagne

Vous êtes si jolies mais la barque s'éloigne

Qui donc a fait pleurer les saules riverains.

 

Le mai le joli mai a paré les ruines

De lierre de vigne vierge et de rosiers

Le vent du Rhin secoue sur le bord les osiers

Et les roseaux jaseurs et les fleurs nues des vignes.

 

 

Guillaume Apollinaire avait raison: on vient toujours ici à Ingelheim avec la nostalgie du temps qui passe et le plaisir de se retrouver à nouveau. Merci Joachim pour la qualité de ton accueil, merci à toute ton équipe municipale, merci au Comité de Jumelage et à son Président et merci à tous ceux qui nous ont ouvert leurs portes et leurs bras.

 

Voilà quarante-cinq ans que cela dure ! Quarante-cinq ans d'amitié, de relations riches entre élus, entre populations, entre familles, entre associations, entre nos jeunes. Plus de deux générations ont passé et le plaisir de se retrouver est bien présent, comme ces rendez-vous qu'on ne manquerait pour tout l'or du monde.

 

Comment expliquer la force de notre jumelage, devenu tripartite en 1975, il y a plus de trente ans ? Sans doute par les hommes et les femmes qui l'ont construit si solide, dans le sursaut de l'après-guerre : hommage à eux et aux valeurs qu'ils nous ont transmises, et hommage aussi à tous ceux qui ont poursuivi l'œuvre commune, aux amitiés qu'ils ont su faire naître, au renouvellement qu'ils ont su introduire ; les échanges aujourd'hui dès l'école primaire ou encore "Trois villes, une vision" préparent les futures générations à prolonger le travail accompli au service de nos populations, au service de l'Europe, de l'Europe des peuples, de l'Europe du quotidien, de celle qui a fait tomber les vraies frontières, celles des appréhensions, des peurs, celles qui étaient dans les têtes.

 

Oui, notre Jumelage tant envié et admiré – j'ai eu l'occasion de m'en apercevoir lorsque j'en ai présenté les fondements à Bordeaux lors de la création de la Fédération Européenne des Petites Villes -, c'est au fond notre manière à nous de construire l'avenir de notre continent et celui de ses futures générations, un avenir de paix mais aussi de créations, de projets communs et de développement partagé. Soyons fiers de ce que nous sommes et continuons à porter haut et fort nos ambitions et nos projets.

 

Merci de votre attention.

 

Vive Ingelheim, Vive Stevenage, Vive Autun, Vive notre Jumelage et Vive l'Europe !

 

Et, puisque les vers d'Appolinaire étaient tirés de son recueil "Alcools", à votre santé et bonne soirée !

Partager cet article

Repost 0
Published by REBEYROTTE - dans vie de la cité
commenter cet article

commentaires

Dossiers

Liens