Présentation

Recherche

25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 07:33

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons aujourd’hui le décès de Raymond Marronnier, l’un des doyens d’Autun, 101 ans, et surtout un homme dont le parcours a été exemplaire à bien des égards : exemplaire dans son implication dans sa vie professionnelle puisqu’il aura suscité bien des vocations et des installations en chirurgie dentaire notamment sur l’Autunois Morvan et en Saône-et-Loire ; exemplaire dans son engagement associatif, et les œuvres sociales, notamment à travers le Rotary qui était « son club », qu’il avait présidé et dont il était devenu une référence ; exemplaire par sa joie de vivre, sa courtoisie, sa verve, son sens de l’humour et de la plaisanterie, mais aussi sa poésie d’une très grande qualité. Bref, voilà un homme qui nous manque déjà et qui aura profondément marqué la vie autunoise et ses contemporains.

 

Merci Raymond pour tout ce que tu nous laisses et d’abord l’envie de te ressembler.

 

 

AUTUN, le 24 mai 2012

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans Hommage
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 17:54

 

Nous apprenons aujourd’hui le décès de Raymond Aubrac, qui était venu plusieurs fois à notre rencontre en Saône-et-Loire, pour honorer la mémoire de Lucie et faire partager aux plus jeunes les combats et les valeurs issues de la Résistance.

 

Co-fondateur du Mouvement « Libération Sud », il a organisé la Résistance au côté de Jean Moulin ; il n’a jamais cessé d’être un citoyen engagé, très actif pour défendre les valeurs et le socle des réformes portées par le Conseil National de la Résistance et les Gouvernements de l’après-guerre.

 

Ce matin, notre pensée va vers lui, et aussi vers Lucie, décédée en 2007 et qui a partagé sa vie et ses combats.

 

 

AUTUN, le 11 avril 2012

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans Hommage
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 15:34

Aujourd’hui, les drapeaux de l’Hôtel de Ville sont en berne. La Ville d’Autun tient à s’associer à la douleur des familles, des proches et des habitants de Toulouse et de Montauban qui vivent des heures dramatiques.

 

Nous condamnons absolument de tels actes et une telle ignominie, en souhaitant que le plus rapidement possible, l’auteur de tels actes soit mis hors d’état de nuire et traduit en justice.

 

En signe de solidarité vis-à-vis de la communauté éducative, je serai aujourd’hui à 11 heures à l’école du Parc pour témoigner de notre indignation et nous recueillir en mémoire des victimes.

 

AUTUN, le 20 mars 2012

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans Hommage
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 11:06

Femme de convictions et de combats, résistante et militante inlassable pour la justice et l’égalité d’accès aux droits fondamentaux, Danielle Mitterrand, qui était venue à Autun en 2007, nous manque déjà. Sa grande personnalité aura enrichi notre pays pendant cinq décennies. Condoléances à Jean-Christophe, à Gilbert et à l’ensemble de la famille.

 

 

AUTUN, le 22 novembre 2011

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans Hommage
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 08:48

 

En mémoire de nos soldats tués en Afghanistan, en solidarité avec leurs familles et en soutien aux soldats engagés par la France sur les Théâtres d’Opérations Extérieures (TOE), la Ville d’Autun a mis en berne les drapeaux de l’Hôtel de Ville vendredi dernier et la sirène a retenti à midi en signe de recueillement et de reconnaissance.

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans Hommage
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 15:24

J’ai l’immense douleur de vous faire part du décès de Dominique VERSEPUY qui nous a quittés hier, emporté par une embolie pulmonaire.

 

C’est un très grand serviteur du service public et de la ville qui disparaît.

 

Il aura conduit toute sa carrière avec talent, efficacité et dévouement au sein de notre collectivité autunoise et au service indéfectible de ses habitants.

 

Il a été unanimement apprécié dans ses fonctions mais aussi dans son engagement associatif.

 

Nous ne t’oublierons pas Dominique. Ton sens de l’intérêt général du service de ta cité, la pluralité de tes compétences et ta profonde humanité nous font déjà cruellement défaut.

 

A son épouse, à sa famille, à ses proches et à ses amis, j’aimerais, au nom de la ville d’Autun et en mon nom personnel, présenter mes très sincères condoléances et les assurer de ma fidèle amitié.

 

 

 

 

AUTUN, le 1er juillet 2011

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans Hommage
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 08:04

HOMMAGE à Henri GAUTHERIN

 

 

Il est des hommes dont la qualité du travail et de l’engagement n’ont d’égal que leur discrétion et leur modestie.

 

Il est ainsi d’Henri Gautherin, enseignant de grande valeur, à l’origine sans doute de bien des vocations ; passionné de sciences naturelles et géologue de premier plan, sans ostentation mais avec une compétence reconnue de tous ; pilier de la Société d’Histoire Naturelle d’Autun qu’il présida pendant vingt ans, de 1986 à 2006, à laquelle il donna une dimension en matière de recherche tout à fait exceptionnelle, notamment à travers l’ouverture aux jeunes chercheurs, en lien avec le Parc Naturel Régional du Morvan, et le renouveau des publications scientifiques.

 

La Société d’Histoire Naturelle, le Muséum Jacques de la Comble, et donc la Ville d’Autun, doivent beaucoup à Henri Gautherin. Nous tenons ici à le remercier, à honorer sa mémoire et à adresser toutes nos condoléances et amitiés à Liliane, son épouse, à ses enfants et petits-enfants, ainsi qu’à l’ensemble de ses proches.

 

 

AUTUN, le 4 octobre 2010

 

Rémy REBEYROTTE

 

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans Hommage
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 14:24

AUTUN perd un passionné de la cause du sport

 

Le décès de Jean BOIVIN attriste l’ensemble du monde sportif autunois. Voilà un homme, un sportif, un arbitre, un dirigeant, un président engagé qui ne laissait personne indifférent.

 

Défenseur infatigable des valeurs éducatives du sport, attaché scrupuleusement à la laïcité et à l’accès de tous à la pratique sportive, Jean BOIVIN avait sur la question des idées bien arrêtées. Mais il a su aussi, au sein de l’Office Municipal des Sports, rassembler l’ensemble du monde sportif autunois, respecter les convictions de tous, saluer les exploits de tous nos champions à travers la création des Trophées de l’OMS : bref, militer d’abord et avant tout pour la cause du sport, contre tout ce qui pouvait entraver la santé ou l’intégrité du sportif.

 

Nous perdons aujourd’hui un grand militant, mais aussi un ami et quelqu’un qui a su, à travers le sport, magnifiquement servir sa cité.

 

Adieu Jean. Rendez-vous à la troisième mi-temps, vous qui aimiez le rugby, son esprit, son engagement, son école de la vie, plus que tout au monde. Et nos sincères condoléances à votre famille et à tous vos proches.

 

AUTUN, le 1er octobre 2010

 

 

 

Pascal POMAREL

Adjoint au Maire

Chargé des Sports et des Loisirs

 

Rémy REBEYROTTE

Maire d’AUTUN

Vice-Président du Conseil Général

Président de la Communauté de Communes de l’Autunois

 

 

 

 

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans Hommage
commenter cet article
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 09:34

Marcel CORNELOUP nous a quittés :

L’Autunois-Morvan perd une grande personnalité.

 

Au lendemain de la conférence de presse annonçant le 35ème Festival Musique en Morvan, nous venons d’apprendre le décès de son père fondateur, Marcel CORNELOUP.

 

Marcel CORNELOUP fut un grand précurseur : bien avant les autres, il avait compris que la culture pouvait être un levier de développement essentiel pour un territoire comme le nôtre. Il avait su vaincre bien des scepticismes pour que la Maison du Beuvray et son activité incessante deviennent une réalité, pour que Musique en Morvan prenne la dimension qu’il avait réussi à lui donner.

 

Car Marcel CORNELOUP était avant tout un passionné : un passionné de musique et d’art, un passionné de polyphonie et d’oratorio, un Homme qui a vécu avec et pour la musique et qui, d’une certaine manière, a construit sa vie comme on construit une œuvre.

 

Enfin, Marcel CORNELOUP fut pour nous tous un Homme de partage. Il nous a fait partager sa passion, il nous a fait découvrir le monde de la musique et du chant, il fut un pédagogue inlassable et brillant : à travers ses livres, ses discours, ses prises de parole, il nous faisait partager son enthousiasme pour la polyphonie, son combat pour la paix entre les peuples et pour l’Europe, et son admiration pour les pays qui avaient su mettre l’enseignement musical au cœur de leur projet éducatif.

 

Marcel était aussi un ami fidèle, charismatique et attachant : il nous manque déjà, mais il demeure déjà puisque demeurera son œuvre, demeurera la Maison du Beuvray, demeurera la richesse et la force du mouvement « A Chœur Joie », demeurera Musique en Morvan, dont la 35ème édition lui rendra particulièrement hommage. Et il demeurera aussi parce que la Ville d’Autun, le moment venu, en accord avec sa famille, donnera à l’un de ses lieux publics le nom de Marcel CORNELOUP, en témoignage de sa grande personnalité et de tout ce qu’il a apporté à l’Autunois-Morvan.

 

A sa famille, à ses proches, à ses amis, toutes nos condoléances, la plus profonde amitié et la reconnaissance de tous les Autunois.

 

AUTUN, le 30 juin 2010

 

 

 

 

Rémy REBEYROTTE

Maire d’AUTUN

Vice-Président du Conseil Général

Chargé de la Culture

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans Hommage
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 14:23

Jean QUIGNON nous a quittés :

AUTUN perd l’un de ses Libérateurs et un Ami.

 

Jean QUIGNON vient de nous quitter, lui qui fut l’un des visages connus et reconnus de la Libération de notre ville en septembre 1944.

 

Engagé au sein du 2ème Dragons, dont l’action fut déterminante dans la Libération d’Autun et de l’Autunois, son visage et sa stature firent le tour du monde : le jeune soldat français à la Une du journal américain « Star and Stripes » du 15 septembre 1944, dans la célèbre photographie prise devant l’Hôtel de Ville d’Autun ; témoignant de la jonction de la 1ère Armée Française débarquée en Provence et de la 3ème Armée Américaine débarquée en Normandie, c’est Jean QUIGNON. Cette photo, depuis 2004, est à jamais présente sur les marches de notre Hôtel de Ville.

 

En 2004, pour le 60ème anniversaire de notre Libération, la Ville avait tenu à rendre un hommage particulier à Jean QUIGNON, à sa fidélité, puisque chaque année il était présent parmi nous, accueilli ici comme un frère, porteur de cette fraternité des combats, de cette Fraternité qui, avec la Liberté pour laquelle il avait tant combattu, et l’Egalité à laquelle il était tant attaché, forment les valeurs et la devise de notre République.

 

Fidélité aussi à une Autunoise, Lucette BILLARD, son épouse, elle aussi marquée par l’occupation puisqu’elle fut déportée. Lucette et Jean, un couple exemplaire, mu par un sens extraordinaire du partage et une fidélité sans faille au devoir de mémoire.

 

Jean nous a quittés, mais il restera pour toujours dans nos cœurs, comme un étendard, un symbole de la Liberté, à travers cette poignée de mains entre combattants du Monde libre, un porte-parole de cette Fraternité dont nous avons tant besoin.

 

A Lucette, à ses enfants, à sa famille, à ses proches, à ceux du 2ème Dragons, nos plus sincères condoléances et notre amitié fraternelle.

 

 

 

AUTUN, le 1er juin 2010

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans Hommage
commenter cet article

Dossiers

Liens