Présentation

Recherche

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 14:43

Encore une rentrée marquée par le recul des moyens gouvernementaux et par un fort investissement des communes et de la Communauté de Communes.

 

Cette année encore, la rentrée scolaire est marquée par un profond recul des moyens mis en œuvre par le Gouvernement au profit des élèves en difficulté et des élèves ayant un handicap.

 

Comme pour la société toute entière, où les familles les moins aisées se sentent de plus en plus abandonnées, les élèves les plus en difficulté subiront la suppression de dix postes en Saône-et-Loire pour les RASED (Réseau d’Aide Scolaire pour les Enfants en Difficulté) et nos enfants porteurs d’un handicap verront disparaître plus de la moitié des heures des Emplois de Vie Scolaire (EVS) si nécessaires à leur développement. Parallèlement, les personnels qui devaient occuper des postes d’EVS pointeront au chômage plutôt que de travailler utilement au service des enfants et de la communauté éducative.

 

Enfin, la surcharge générale des effectifs par classe contribuera là encore à mettre les enfants qui ont besoin d’une attention particulière dans une plus grande difficulté.

 

L’éducation n’est décidément plus une priorité gouvernementale ; pire, la politique menée contribue elle aussi à creuser les inégalités, ce qui est d’autant plus regrettable à un moment où l’école demeure un des rares outils de promotion sociale et républicaine.

 

Sur l’Autunois, nous disposons de 28 écoles, 11 dans l’Agglomération d’Autun – Saint-Pantaléon et 17 en secteur rural. Près de 2.000 enfants sont scolarisés, avec une légère baisse cette année dans le secteur urbain, baisse nettement moins forte que les années précédentes et qui ne justifie pas la fermeture de plus d’une classe. C’est pour cela que nous continuons à plaider pour le maintien de trois classes à l’école maternelle du Parc, d’autant que, globalement en maternelle, les effectifs sont à la hausse. Nous nous réjouissons par ailleurs de l’ouverture d’une classe à l’école primaire d’Auxy.

 

Rappelons qu’avec 2.300.000 € de budget, l’éducation est une priorité forte pour la Communauté de Communes de l’Autunois. 110 personnes travaillent quotidiennement dans nos écoles, comme ATSEM, comme agent de surveillance dans les cantines, les garderies, le ramassage scolaire, pour l’entretien des locaux et pour l’administration. Cet effort est accompagné par un investissement conjoint entre les communes et la Communauté de Communes, dans les bâtiments et le matériel.

 

Pour prendre l’exemple de la Ville d’Autun, elle a cette année investi plus de 120.000 € dans ses écoles, notamment pour refaire complètement la cour de l’école élémentaire Victor Hugo de Saint-Pantaléon. Actuellement, la Ville mène une réflexion plus globale pour réinvestir dans ses écoles sur le quartier du Parc Saint-Andoche.

 

 

AUTUN, le 5 septembre 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE
commenter cet article

commentaires

Dossiers

Liens