Présentation

Recherche

28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 08:33

Plusieurs observations sur ces élections cantonales :

 

  • Tout d’abord, aux deux tours, la participation est inférieure à 50 %, ce qui est une réelle inquiétude pour notre démocratie. Au moment où de nombreux peuples se battent pour accéder à la Liberté et au droit de vote, ici le Front National est à 17 % au premier tour et plus de la moitié du corps électoral boude les urnes. Nous devons impérativement réagir, tenir compte de ce profond malaise et apporter des réponses à ceux qui se détournent, à ceux qui doutent, à ceux qui n’y croient plus.

 

  • Sur Saint-Pantaléon, j’observe un très net recul de l’ancien Maire-délégué au premier tour : il ne rassemble que 374 voix contre 524 aux cantonales de 2004 et 819 aux élections municipales de 2008. Ces 374 voix sont également à comparer aux 684 pétitions en faveur d’une défusion et aux 497 « NON » recueillis contre l’unité de l’Agglomération en 2009. J’observe aussi que Ghislaine Colombo est arrivée en tête du second tour à Saint-Pantaléon, comme à Autun ou à Saint-Forgeot, et que son adversaire lui-même, dans son dernier tract, comme par révélation, appelait au rassemblement : « un territoire divisé est un territoire sans projet : il ne faut pas que la division qui nous a déjà fortement pénalisés continue ». Tout cela ne peut rester sans écho…

 

  • Je félicite très chaleureusement Ghislaine Colombo et Michaël Guijo pour avoir conservé à gauche ce canton important dans des circonstances extraordinairement difficiles, à la fois sans le soutien du Conseiller Général sortant, sous la menace d’une triangulaire et face à la montée du Front National. Ils réalisent un bel exploit qui augure d’un travail en commun entre les deux Conseillers Généraux d’Autun-nord et d’Autun-sud en faveur du rassemblement de l’Agglomération au sein d’une Communauté de Communes apaisée et dynamique. Je sais qu’avec Ghislaine Colombo, nous pourrons défendre auprès du Conseil Général les projets importants pour l’Autunois dans les trois années qui viennent.

 

  • Je veux enfin féliciter chaleureusement Jean-Baptiste Pierre et Dominique Commeau, élus au premier tour pour leur première élection dans les cantons de Lucenay l’Evêque et de Saint-Léger-sous-Beuvray, ainsi que Christian Gillot et Jean-François Nicolas, réélus largement au premier tour sur les cantons de Mesvres et d’Epinac. L’Autunois continue à s’ancrer fortement dans le camp du progrès, au sein de la majorité départementale, alors même que le contexte était particulièrement difficile.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE
commenter cet article

commentaires

Dossiers

Liens