Présentation

Recherche

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 14:25

 

 

Suite à votre article intitulé « St Pantaléon : le C.A.S. assigné en justice par le C.I.A.S » paru dans votre édition du 30 avril dernier, le bureau du C.I.A.S. vous prie d’insérer :

 

« Les compétences « actions sociales » et « animation-jeunesse » ont été confiées dans leur intégralité au Centre Intercommunal d’Action Sociale (C.I.A.S.) et à la Communauté de Communes de l’Autunois (C.C.A.) depuis le 1er janvier 2010. Ce fut le choix des vingt-deux communes de la C.C.A. à une très large majorité.

 

Sur le territoire communautaire, les personnels du C.I.A.S. et de la C.C.A., qui oeuvraient déjà précédemment dans leur commune respective, peuvent continuer à remplir leur mission sans aucune difficulté, bien au contraire, sauf … à Saint-Pantaléon où leur est refusé l’accès aux salles et équipements nécessaires pour continuer à accomplir leur travail dans de bonnes conditions.

 

Comme nous en avons fait part au Journal de Saône et Loire dans un communiqué précédent, hélas jamais paru, après avoir épuisé toutes les voies du dialogue et des procédures amiables, la C.C.A. et son C.I.A.S. ont décidé de recourir à la procédure contentieuse pour permettre à leur personnel d’exercer leur mission de service public en toute sécurité pour les usagers, mais aussi pour eux-mêmes et leur nouvelle collectivité »

 

 

 

Pour le bureau du C.I.A.S.

Le Président,

Rémy REBEYROTTE

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans vie de la cité
commenter cet article

commentaires

Dossiers

Liens