Présentation

Recherche

15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 13:17

Boulodrome d’Autun : de quoi parle-t-on ?

 

La création d’un Boulodrome est une demande très ancienne des boulistes autunois.

 

Cependant, elle court, elle court, la rumeur. Pourtant, il n’y a bien qu’à Autun que la création d’un Boulodrome peut être sujet à polémique.

 

D’abord, parce qu’Autun sera l’une des dernières villes de Bourgogne à posséder un tel équipement : Le Creusot, Montceau, Paray-le-Monial, Gueugnon, Sennecey-le-Grand, et bien d’autres, ont depuis longtemps ce type d’infrastructure.

 

Ensuite, parce que le coût des travaux du boulodrome, actuellement en construction sur un terrain municipal vers l’ancien Hall de l’Agriculture, à l’Espace Garibaldi, se situe aux alentours de 360.000 € HT, avec un total de subventions de près de 200.000 € en provenance de l’Etat (CNDS), du Conseil Régional de Bourgogne, du Conseil Général de Saône-et-Loire. Rappelons que le projet a été lancé en 2006 et les subventions attribuées en 2008. Restera donc à la charge de la Ville environ 150.000 €.

 

Conçu et réalisé par une société autunoise, le Boulodrome concernera les deux cents licenciés de sport boules d’Autun (Les Amis de la Pétanque et La Boule d’Or) et les pratiquants des communes voisines. Le fonctionnement sera assuré par les clubs et les joueurs qui paieront une contribution.

 

Cet équipement, destiné à la pratique en mauvaise saison, n’empêchera pas les joueurs de retrouver leur terrain habituel à la belle saison, mais leur permettra la pratique toute l’année et le développement de formations type Classes à Horaires Aménagés (CHA) auprès des plus jeunes. Le Boulodrome permettra aussi la pratique sur le site du tir à l’arc et d’autres disciplines.

 

Parlons chiffres : à titre de comparaison, les 150.000 € que coûtera une fois pour toutes le Boulodrome, c’est ce que coûtent en moyenne chaque année à la Ville d’Autun les travaux d’entretien et d’équipement du golf municipal, pour cent vingt licenciés, auxquels s’ajoutent, comme pour le sport boules, les visiteurs et joueurs extérieurs.

 

Il est donc rare qu’un boulodrome fasse polémique car ce n’est pas un équipement très coûteux, ni en investissement, ni en fonctionnement, d’autant que le sport boules est un sport populaire qui s’adresse à tous les publics, à toutes les catégories et à toutes les générations, sans discrimination.

 

 

 

Pascal POMAREL

Adjoint au Maire

chargé des Sports et des Loisirs

 

 

AUTUN, le 15 octobre 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Dossiers

Liens