Présentation

Recherche

15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 13:18

La Ville d’Autun a été victime, durant le week-end, d’une vague d’affichage sauvage sur de nombreux équipements publics.

 

Ces affiches, de couleur rose, blanche et bleue, mentionnant « Non à la loi Taubira», ont été collées en nombre important sur des lampadaires, transformateurs électriques, panneaux de signalisation et mobiliers urbains, à différents endroits de la ville. Plus grave, les vitrines d’affichage légal et règlementaire de l’Hôtel de Ville ont été recouvertes.

 

La Ville d’Autun tient à préciser que la liberté d’expression est un droit qui a aussi ses devoirs et qu’il est inadmissible que les affichages obligatoires de la Ville, notamment les arrêtés officiels et publications de mariages, qui doivent en permanence être portés à la vue de nos concitoyens aient été recouverts. C’est la première fois qu’un affichage sauvage atteint un tel degré.

 

Cette énième dégradation coûtera à notre collectivité, puisque des agents et des moyens techniques ont été mobilisés durant plusieurs heures pour le nettoyage des supports concernés.

 

Une plainte a été déposée auprès de la Compagnie de Gendarmerie d’Autun.

 

AUTUN, le 13 mai 2013

 

Roger VERNAY

chargé de l'administration générale, du personnel, de la sécurité, de la vie quotidienne,

de la vie des quartiers et de la vie associative

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans vie de la cité
commenter cet article

commentaires

Dossiers

Liens