Présentation

Recherche

13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 17:46

67ème anniversaire de la Libération d’Autun

 

Inauguration de la stèle de Saint-Andoche

en hommage aux Combattants du 2ème Dragons, de la 1ère DFL et des Fusiliers Marins

tombés ici pour la Libération d’Autun

 

- Samedi 10 septembre 2011 -

 

 

 

Extraits du discours de Monsieur Rémy REBEYROTTE,

Maire d'Autun, Conseiller Général

Président de la Communauté de Communes de l’Autunois

___________

 

 

Au côté de René Petitot, nous sommes ici pour honorer ses amis de combat, morts pour notre Liberté, notamment ceux qui avaient été oubliés par l’Histoire, dont le nom n’était inscrit sur aucun de nos monuments.

 

 Or, le devoir de mémoire est un devoir de justice. Ne les oublions pas : tous ont combattu et sont morts pour la France, pour notre Liberté.

 

Pour la Ville d’Autun, il s’agit de reconnaître tous les siens, quelle que soit leur origine, leur nationalité : tous nos Libérateurs.

 

Reconnaître tous les siens, ce n’est pas minimiser l’action des autres. C’est reconnaître la diversité et renforcer encore le devoir de mémoire envers le Général de Lattre de Tassigny : l’Amalgame, sa « grande affaire » d’Autun, n’aurait aucun sens, par définition même, sans la diversité. On ne peut amalgamer, rapprocher, que ce qui est divers, différent. Tous se sont retrouvés, comme beaucoup des Corps Francs et des Maquis, dans la 1ère Armée Française, Rhin et Danube, tous frères d’Armes et représentant la France à la capitulation nazie, le 8 mai 1945 à Berlin. La France était à la table des vainqueurs, représentée par le Général de Lattre de Tassigny et par le Colonel Demetz, sous les ordres duquel fut libérée Autun. Leur diversité fit leur force, leurs expériences multipliées. Ce qui les rassemblait fut beaucoup plus fort que leur différence.

 

L’Amalgame, c’est un modèle pour nous tous, pour nos sociétés toutes entières. Cet après-midi, nous faisons un devoir de mémoire, de reconnaissance, mais aussi de justice et d’espoir, celui de réussir partout l’amalgame (…), de porter ensemble nos valeurs républicaines : la Liberté, l’Egalité et la Fraternité (…).

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémy REBEYROTTE - dans CEREMONIES COMMEMORATIVES
commenter cet article

commentaires

Dossiers

Liens