Présentation

Recherche

22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 17:04

Suite à votre article intitulé « Saint-Pantaléon : l’action sociale fait débat », je souhaite apporter les précisions suivantes :

 

La Ville d’Autun et le Centre Intercommunal d’Action Sociale tiennent à préciser qu’en fonction des emplois qu’occupaient précédemment les personnels affectés au Centre d’Action Sociale de Saint-Pantaléon et de leurs compétences, une solution a été proposée à chacun d’entre eux, pour poursuivre leur emploi dans la collectivité locale, soit au Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS), soit à la Ville d’Autun.

 

Des personnels ont d’ailleurs fait savoir leur intention d’opter pour les emplois en question, dans la continuité du statut qu’ils occupaient précédemment. Une personne travaille aujourd’hui au CIAS et trois autres sont en cours de recrutement, la Direction Départementale du Travail et de l’Emploi et Pôle-Emploi conduisant les procédures nécessaires à leur transfert.

 

Le personnel n’est donc en rien « pris en otage ».

 

Quels que soient les transferts de compétences exercés jusqu’à présent entre les communes et la Communauté de Communes de l’Autunois, ou entre les Centres Communaux d’Action Sociale et le Centre Intercommunal d’Action Sociale, ces transferts se sont toujours réalisés au profit des personnels, avec de nouvelles perspectives d’évolution de carrière.

 

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les Comités Techniques Paritaires, qui réunissent à parité élus et représentants du personnel, ont toujours voté pour ces transferts et pour les mutualisations.

Partager cet article

Repost 0
Published by REBEYROTTE
commenter cet article

commentaires

Dossiers

Liens