Présentation

Recherche

14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 18:46
ECOLE-du-parc.jpg



 
"L'école du Parc, je la connais bien, j'y ai été élève. Je suis un enfant de Saint-Andoche".





Le nouveau restaurant scolaire de l'école du Parc...


Un ancien collègue maire me disait, en début de mandat, dans un petit sourire teinté de scepticisme et de sympathie : "le problème, ce ne sont pas les projets, c'est leur réalisation".
 
Autunois de naissance, engagé dans la vie publique depuis l'âge de 18 ans, j'en avais vu passer des projets de nouvel hôpital, et même des terrains acquis pour cela à Pont l'Evêque. J'en avais vu passer des projets d'aménagement du Meurger Blanc et même des poissons d'avril sur ce thème. J'en avais vu passer des projets d'aménagement des abords de la Cathédrale, de développement de Bellevue, d'un nouveau hall de l'agriculture, d'une nouvelle caserne pour les pompiers ou les gendarmes, d'un projet de parking payant en centre ville, d'informatisation de la bibliothèque et même de rénovation du centre nautique… et puis, et puis… rien.
 
Notre équipe s'est attachée à faire passer ces projets qui faisaient bien souvent, du moins pour la plupart d'entre eux, l'unanimité. Du stade du papier à celui de la réalisation. Au cours de ce premier mandat, nous avons surtout rattrapé des retards comme d'ailleurs l'avait fait d'une certaine manière Marcel Lucotte au cours de son premier mandat. Il y a des temps où la Ville doit impérativement bouger pour relever les défis qui se présentent à elle.
 
Pourquoi ces retards ? Je crois essentiellement pour la raison suivante : il ne faut pas craindre l'impopularité quand la réforme et le changement sont nécessaires. Il n'est pas simple de fermer un an le centre nautique, six mois la bibliothèque, d'encombrer de travaux pendant plus de sept mois les hauts quartiers, de déménager en deux étapes un centre hospitalier, de débloquer un imbroglio juridique pour le développement de Bellevue, de décider de l'achat de l'ancienne fonderie pour en faire un nouveau pôle de développement économique, au risque de fragiliser les finances communales, ce qui ne fut pas le cas grâce aux loyers perçus très rapidement.
 
Fermer une école comme Bernard Renault parce qu'elle n'est plus aux normes, même si par ailleurs on rouvre René Monrose, on modernise la maternelle de Saint-Pantaléon en créant de nouveaux locaux, on rénove en partie le Clos-Jovet et on crée un nouveau restaurant scolaire au Parc, n'est pas forcément chose facile ; et que dire du stationnement payant ou de la salle "La Communale" à Fragny qui pourtant aujourd'hui font largement l'unanimité ?
 
Les travaux du Meurger Blanc, financés à 70 % par la Région et le Département, n'ont pas été chose facile, d'autant que nous avons dû faire face à des aléas climatiques exceptionnels.
 
Nous avons montré que nous avions la volonté et la détermination malgré les difficultés, de réaliser les projets indispensables pour le futur.
 
Et pour répondre à mon ancien collègue Maire, je dirai qu'il y a sans doute un "secret" pour limiter les contraintes, c'est la concertation approfondie, très en amont, avec les riverains et les usagers qui, contrairement à ce qu'on peut penser, ne fait pas perdre du temps mais en fait gagner dans la phase de réalisation.
 
Sur la réalisation d'infrastructures, nous sommes aujourd'hui crédibles et c'est sur cette base que nous construirons la future caserne de gendarmerie et la future caserne des pompiers à Pont l'Evêque, que nous mènerons à bien la rénovation en cinq ans du quartier d'habitat collectif de Saint-Pantaléon avec l'ensemble des locataires et des partenaires, que nous réaliserons le rond-point du Vallon, la remise aux normes de l'éclairage public et la mise en valeur du patrimoine, la rénovation du Musée Rolin ou du stade Saint-Roch par tranches, les études nécessaires à la future bibliothèque-médiathèque et à la future place du Champ de Mars, la poursuite de Bellevue ou encore la liaison entre les zones d'activités.
 
Tout cela demandera du temps, plus d'un mandat, mais de telles politiques ne peuvent s'inscrire que dans la durée.

Partager cet article

Repost 0
Published by REBEYROTTE - dans réalisations
commenter cet article

commentaires

Dossiers

Liens